Metronomy Summer ’08 (DJ Set)

Vendredi, 00h20



La première qualité d’un métronome est sa régularité, c’est un instrument de mesure prévisible et fonctionnel. Rien à voir en fait avec Metronomy, le groupe britannique qui change de rythme et de ton à chaque nouvel album – tout en gardant son côté  « dancefloors » comme fil rouge. Loin de l’atmosphère mélancolique de Nights Out, son prédécesseur qui a fait l’unanimité aux quatre coins de la planète, The English Riviera, le troisième album de Metronomy  est un disque pop, littéralement époustouflant et truffé de chansons funk crépusculaires langoureuses qui semblent avoir été conçues pour propulser toujours plus haut le jeune groupe britannique. Enregistré en studio contrairement aux albums « home-made » précédents, The English Riviera est un album « dansant ».

Et si Nights Out baignait dans des effluves de substances chimiques festives, The English Riviera flotte en revanche sur les eaux calmes d’une douce journée d’été, Joseph Mount s’étant cette fois imprégné du feeling d’artistes des années 70 comme Fleetwood Mac, Steely Dan et autres Stevie Wonder. Bien que Joseph Mount partage désormais son temps entre Londres et Paris, ce nouvel album montre un nouveau regain d’intérêt pour la région où il a commencé à faire de la musique il y a plus d’une dizaine d’années : le Devon !