O

Vendredi, 20h10

Après avoir officié des années au sein de groupes passionnants tel que Syd Matters ou Mina Tindle, Olivier Marguerit dévoile son projet solo O.

Multi-instrumentiste et compositeur hors pair, il signe avec l’album « Un torrent la boue » l’un des plus beaux disques de l’année. Alternant chant en français et en anglais, impossible de ne pas fondre à l’écoute des tubesques « mon écho » ou « My heart belongs to you », échapées pop aux mélodies et arrangements magnifiques. On pense à Sufjan Stevens, à Robert Wyatt, à Grandaddy… des influences qui font du bien à entendre.  Une vraie bouffée d’air frais dans le paysage musical hexagonal.